Le maire de droite Le BOHELLEC affirmait haut et fort en conseil municipal du 20 avril 2020 que tous les chantiers étaient à l’arrêt sur la ville, un mensonge de plus. En plein crise sanitaire, la vie et la santé des ces travailleurs ne comptent vraiment pas. Décidément, il ne connaît qu’une seule urgence, le bétonnage !