Notre société est étranglée par un système économique, le capitalisme, prédateur, inefficace et en crise. Fondé sur la rentabilité financière, le court terme pour un profit maximum,
la guerre économique, le mépris des êtres humains et du vivant, il engendre des catastrophes sur la planète, dans notre pays.

Les communistes disent stop !

Pour cela, le PCF formule des propositions qui articulent l’avenir de l’humanité et de la planète, avec un principe : l’intelligence de l’humanité, libérée du poids du capital, doit servir aux êtres humains et à la planète. Alors il faut libérer la société des critères qui l’asservissent à la rentabilité financière.

AINSI L’EMPLOI DOIT ÊTRE CONSIDÉRÉ, NON COMME UN COÛT, MAIS COMME LA RESSOURCE EFFICACE DE L’HUMANITÉ.

Ce doit être le critère d’une politique de l’emploi. Les entreprises devraient embaucher, notamment des jeunes, et développer une politique de salaires de bon niveau et un développement de la formation. Elles y seraient incité par la fiscalité et le crédit.

Un vrai pôle emploi, serait chargé de suivre chacun·e à partir de 18 ans, pour la formation avec un revenu, afin d’aller vers un meilleur emploi…
L’emploi est aussi au cœur des services publics pour les rendre efficaces partout.

Le financement :• pénaliser radicalement l’évasion fiscale, et une vraie une justice fiscale.
• la création d’un pôle public bancaire, pour orienter un nouveau crédit

Et pour une mise en œuvre concrète, il faut des pouvoirs réels aux salariés et populations d’intervention sur le crédit, pour orienter la vie des entreprises vers le développement de l’humain et l’écologie, contre la rentabilité financière. Fabien Roussel porte ces choix à l’élection présidentielle en 2022.

Anne Lafaurie