2020 : 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste français (la Section fran- çaise de l’internationale communiste à l’époque) et 90e anniversaire de celle du Parti communiste vietnamien. Un trait d’union entre ces deux événements : Ho Chi Minh.

En effet, délégué au Congrès de Tours, il vote avec la majorité pour la création d’un parti nouveau. Une photo célèbre le représente en train d’interve-

nir. A ses côtés, une silhouette connue, celle de Paul Vaillant-Couturier, futur député-maire de Villejuif. En 1930, la création du Parti communiste vietnamien est l’œuvre d’Ho Chi Minh. C’était le temps de la colo- nisation française, de l’oppression barbare et de la répression féroce des colonialistes.

Très proches, Ho Chi Minh et Paul Vaillant-Couturier symbolisent l’amitié entre les peuples vietnamien et français. Pendant la colonisation et la Guerre d’Indo- chine, qui se terminera par la victoire de Dien Bien Phu (1), le Parti communiste français et des secteurs croissants de l’opinion apporteront leur soutien au peuple vietnamien en lutte pour son indépendance nationale. Puis ce sera la solidarité pendant la Guerre du Vietnam et la lutte héroïque des Vietnamiens contre l’agression américaine. Le Vietnam remporte- ra en 1975 une victoire historique pour sa réunifica- tion et sa liberté.

Alors, pour fêter les deux anniversaires, quoi de plus naturel que d’organiser à Villejuif une conférence sur Ho Chi Minh et Paul Vaillant-Couturier, quand la pan- démie le permettra.

Jean-Pierre Archambault

(1) Dien Bien Phu, seule victoire militaire d’un peuple colonisé sur le colonisateur dont Ferhat Abbas, président du gouver- nement provisoire de la République algérienne, dira qu’elle est « le Valmy des peuples colonisés ».

Le Parti communiste français et des secteurs croissants de l’opinion apporteront leur soutien au peuple vietnamien en lutte pour son indépendance nationale. »

JEAN-PIERRE ARCHAMBAULT