DEUX CONCEPTIONS DE LA VILLE S’OPPOSENT

Le conseil municipal du 17 mars 2021 avait à l’ordre du jour plusieurs sujets importants, dont l’adoption d’une charte de la construction et de la promotion qui a comme objectif d’inciter les promoteurs à faire des logements qui répondent aux besoins des habitants, tout en privilégiant les normes écologiques (HQE) et exigeant une grande qualité esthétique pour les futurs projets.
La droite locale n’a toujours pas digéré sa défaite et continue, Monsieur Le Bohellec en tête, à s’acharner à défendre les intérêts privés, les intérêts financiers des prédateurs de l’immobilier. C’est sûr qu’avec l’expérience qu’il a acquise dans le soutien à la loi du marché, il est un excellent avocat pour défendre leur cause.
Il est tellement zélé qu’il voulait empêcher le nouveau conseil municipal de voter deux délibérations qui annulent celles de l’ancienne majorité. Lors de la séance du conseil municipal de mars, il crie « Illégalité ! » Il menace « nous engagerons les poursuites ». Au nom de qui ? Pas de doute, les géants de la construction et de l’immobilier. Mais contre qui au fait combat-il ? L’immense majorité des Villejuifois qui ont besoin de plus de logements sociaux, d’équipements publics et d’espaces verts. Il veut être aussi le défenseur des investisseurs sans scrupules qui achètent un nombre important de logements pour les louer à un prix exorbitant, installant la précarité du logement dans la ville.

Au nom de la majorité de gauche et écologiste, Pierre Garzon, maire de Villejuif, rappelle la démarche depuis 2020 : « On écoute, on répond et on met en œuvre. Ce qui nous guide, c’est la réponse aux besoins des habitants». Le besoin de se loger des familles, des jeunes, souvent avec de petites ressources, et pas seulement à cause de la crise sanitaire, le besoin en équipements publics, en place de crèche, équipements sociaux et culturels de quartier, le besoin d’espaces de jeux pour les enfants, d’espaces verts pour la détente et le repos, de végétaliser pour agir contre le réchauffement climatique.